Ce projet a pour objectif principal de mettre en œuvre certaines actions de la déclinaison régionale du plan d’actions national Chauves-souris.

6 actions ont été identifiées, réparties selon deux objectifs majeurs :

Objectif 1 : protéger les sites d’hibernation et de reproduction connus en Pays de la Loire :

• Action 1 : constitution d’un annuaire répertoriant les sites d’hibernation et de reproduction et hiérarchisation des sites afin de déterminer les priorités en termes de protection.

En fait, les universités, l'écologie, le coût de la vie, les quartiers calmes sont très importants. Mais, notre santé est réellement cruciale. Plusieurs médicaments sont populaires. D'autres traitent une affection particulière comme le rétinoblastome. Certainement le plus populaire est Kamagra. Beaucoup de consommateurs connaissent "Acheter du Kamagra Oral Jelly". Ce que les chercheurs parlent de "achat Kamagra"? Beaucoup de sites Web le décrivent comme "achat Kamagra Oral Jelly". Parfois, les hommes qui boivent excessivement comme la marijuana trouvent difficile de maintenir une érection et se tourner vers les médicaments sur répartition pour une solution temporaire. Avec leurs effets utilitaires, la plupart des médicaments, même ainsi, peuvent amener des séquelles dangereuses bien que la plupart du temps pas tout le monde les éprouve. Ne conservez pas les génériques périmés. Prenez-les à votre pharmacie locale qui disposera d'eux pour vous.

De nombreux gîtes d’hibernation sont recensés dans la région des Pays de la Loire et une hiérarchisation de leurpatrimonialité a été réalisée dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan d’action national. Les sites de reproduction connus sont moins nombreux même si le niveau de connaissance ne cesse de s’améliorer. Dans tous les cas, il est nécessairede mieux renseigner les particularités et les informations pour chaque site afin d’être en mesure de hiérarchiser les priorités de protection. Ainsi, il s’agira dans un premier temps de constituer un annuaire répertoriant les sites d’hibernation d’importance régionaleainsi que l’ensemble des sites de reproduction abritant des espèces de l’annexe 2. Pour chaque site, les informations disponibles seront rassemblées dans une fiche type. Dans un deuxième temps, les informations regroupées dans l’annuaire permettront de hiérarchiser les sites devant faire l’objet de mesures de protection de manière urgente durant la période de cet appel à projet. Un calendrier de mise en œuvre des protections sera à prévoir au cours des 3 années du projet.

• Action 2: mise en place de protections physiques et/ou réglementaires sur les sites identifiés.

La hiérarchisation réalisée au préalable ciblera les sites devant faire l’objet de protection durant la durée de cet appel àprojet. Ces protections pourront être de 3 types : physique, réglementaire et conventionnel. Le niveau de protection dépendrades enjeux chiroptérologiques mais également du contexte. La protection physique peut s’avérer suffisante mais l’ajout d’uneréglementation permet de la conforter. La signature d’une convention entre le propriétaire, le Groupe chiroptères des Pays dela Loire et l’association locale est une alternative à la réglementation.Un maximum de site d’hibernation et de reproduction doit être protégé à l’issu de ce projet.

• Action 3: rechercher de nouveaux gîtes de reproduction.

Si de nombreux gîtes d’hivernage sont connus dans la région des Pays de la Loire, il y a actuellement un manque de connaissance important concernant les gîtes de reproduction. Il devient urgent de rechercher ces sites afin de protéger demanière complémentaire les colonies de chauves-souris. La recherche de gîtes de reproduction devra se faire par secteur géographique afin de concentrer l’effort de prospection et de limiter les déplacements. Cette action a également pour objectif de dynamiser le réseau de naturalistes, de le former et de sensibiliser l’ensemble desacteurs rencontrés. Elle sera mise en œuvre autour de 3 axes : week-end de prospection, prise en charge de stagiaires et suivi télémétrique.


Objectif 2 : encourager les collectivités, les professionnels et le grand public à préserver les chauves-souris et à prendre en compte les enjeux qu’elles représentent :

• Action 4 : réalisation d’une charte et d’un guide technique à destination des collectivités

Les collectivités possèdent un patrimoine bâti (château, église, vieille bâtisse…) ainsi que des ouvrages d’art souventutilisés par les chiroptères tout au long de leur cycle de vie. Ces ouvrages font régulièrement l’objet d’entretien et l’enjeuchiroptérologique est rarement pris en considération en raison notamment d’un manque de connaissances et d’informations.Une sensibilisation active des collectivités aux enjeux que représentent le bâti et les ouvrages d’art pour les chauves-souriss’avère être un objectif fondamental du plan d’action. Ce porté à connaissance améliorera notamment la prise en compte desespèces lors d’aménagements. La signature d’une charte entre les partenaires associatifs et les collectivités entérinera uncertain nombre d’actions de conservation qui seront détaillées dans un guide technique.Cette charte concernera l’ensemble du bâti public et des ouvrages d’art ou seulement certains types de bâti et/ou d’ouvrages.Elle sera signée entre la collectivité, le Groupe Chiroptère des Pays de la Loire et l’association locale en charge de laprotection des chauves-souris. Il sera également possible de mener des actions sur certains sites publics identifiés (parcs parexemple) et créer un label « refuge chauves-souris ».

• Action 5 : réalisation d’une charte et d’un guide technique à destination des particuliers.

De nombreuses colonies de chauves-souris hivernent et surtout se reproduisent chez les particuliers, que ce soit dans lescaves, les combles, derrières les volets et parfois dans les arbres. Des mesures simples peuvent être engagées afin de lespréserver et de limiter les nuisances que ces colonies peuvent parfois causer. La sensibilisation des particuliers accompagnéed’un soutien technique doit permettre une meilleure préservation de ces espèces.La signature d’une charte, également accompagnée d’un guide, permettra d’assurer la survie de ces colonies. Elle permettraégalement de concrétiser les contacts entamés avec des particuliers via notamment le « SOS chauves-souris », outil déjà enplace. La création d’un label « refuge chauves-souris », porté par le Groupe Chiroptère en association avec la structure locale,valorisera les actions mises en œuvre par le particulier.

• Action 6 : réalisation d’un site Internet

Internet constitue un outil de communication et de porter à connaissance remarquable. La création d’un site dédié aux chauves-souris permettra de rassembler les connaissances (comptages, suivis, présentation des espèces, répartition…), des informations variées (animations, bibliographie, conseils techniques…) et de fédérer le réseau chiroptérologique (présentationdes structures locales et personnes référentes, calendrier de formation, agenda…).

Projet cofinancé par le FEDER